Investir dans un local commercial

Investir dans un local commercial

  • Post Author:
  • Post Category:Immobilier

L’investissement immobilier figure parmi les placements les plus intéressants. Il permet de disposer d’un bien dont la valeur peut augmenter avec le temps et qui permet également, en fonction des projets de chacun, de bénéficier de sources de revenus.

Investir dans l’immobilier est donc un projet sur le long terme. Aujourd’hui, le local commercial constitue un très bon investissement et attire beaucoup de monde. De plus, les rendements sont plus avantageux et les risques minimisés. Toutefois, investir dans ce type d’immobilier nécessite le respect de quelques règles. Découvrez alors quelques informations indispensables à connaître avant de se lancer dans ce type d’entreprise.

Investir dans un local commercial

Investir dans un local commercial signifie que vous allez acquérir un lieu où vont être exercées des activités professionnelles, commerciales. Cet endroit va ensuite être mis en location afin de rentabiliser l’investissement et augmenter les bénéfices de cette acquisition.

Local commercial
Un local dédié à des activités professionnelles

Il est à noter que dans ce cas, le nouveau propriétaire possède seulement les murs loués, et ne dispose pas du fonds de commerce. Bien que s’agissant d’un projet très intéressant, celui-ci nécessite le suivi d’une démarche spécifique.

Comment choisir un local commercial ?

Avant d’investir dans un local commercial, il faut que les acheteurs prennent en compte d’un certain nombre de points, à savoir l’emplacement, la surface, l’occupation sans oublier l’aspect des lieux.

L’emplacement

Il s’agit du critère le plus important de tous. Même si le local vous parait parfait, si son emplacement n’est pas stratégique, il ne sera rentable. Vous trouverez difficilement des locataires même si vous baissez le loyer. Effectuer, lui aussi cherche un lieu pour favoriser le développement rapide de son commerce. Il est donc nécessaire qu’il se trouve dans des lieux très prisés / fréquentés et sécurisants.

La surface du local

Comme il s’agit d’un local commercial, plus il est spacieux, plus les locataires seront intéressés. Toutefois, tout dépend des cibles que vous visez. À titre informatif :

  •  20 m² : c’est la surface minimum requise. Ce type de local est souvent destiné aux commerçants qui n’ont pas besoin d’espace de stockage ou qui mettent en vente de petits produits ou proposent des petits services ;
  • 80 m² : c’est la surface moyenne, convenant à la plupart des commerçants pourront exercer leurs activités ;
  • Plus de 80 m² : cette surface est réservée à ceux qui reçoivent un nombre considérable de clients ou ceux dont les activités nécessitent plusieurs installations.

Un local commercial vide ou loué

Un local commercial vide et un local commercial loué possèdent leurs propres avantages et inconvénients. Avec les locaux vides, vous pouvez effectuer les travaux comme bon vous semble. Cela vous permettra d’améliorer l’espace dans le seul but d’attirer des locataires. Cependant, avec des locaux déjà occupés, vous avez un aperçu du loyer. C’est très pratique puisque vous connaissez déjà la base. Et puis, vous êtes libéré de la recherche de locataires.

L’aspect du local

Il s’agit ici de la présence des vitrines dans les locaux. Pour une activité commerciale, il faut que les produits vendus soient suffisamment visibles par les clients pour les attirer. La présence de différents équipements peut augmenter l’intérêt de votre bien.

Quelques points importants sur l’investissement dans un local commercial

Même si investir dans les locaux commerciaux est très intéressant, il faut penser à long terme avant de vous lancer. Voici quelques points à tenir compte.

Local commercial
Investir dans un local commercial exige une bonne réflexion

Les travaux

Dans le cas où il faut effectuer plusieurs travaux immobiliers sur le bien que vous avez acheté, il est conseillé de consulter tous les documents techniques pour évaluer leur ampleur. S’ils sont trop nombreux ou gros, votre placement risque de ne pas être rentable. En effet, les constructions ne concernent pas les locataires, il revient aux investisseurs de les prendre en charge.

Les activités du preneur

Dans le bail d’un local commercial, généralement, le locataire a le droit de partir sans donner de motif précis à la fin de l’échéance triennale, car il a trouvé un autre local plus intéressant, par exemple. Ainsi, l’investisseur ne reçoit donc pas de loyer pendant un long moment. Pour éviter cette situation, il faut en parler dès le début, évaluer les activités du preneur… Vous pouvez même fixer certaines règles, si cela convient aux deux partis.  

Si vous êtes à la recherche d’un investissement rentable, l’immobilier commercial est une très bonne alternative à prendre en compte. De plus, cette activité ne vous expose qu’à quelques risques, qui ne sont d’ailleurs pas très graves. Pour garantir un rendement optimal, considérez de près les critères de choix mentionnés précédemment. L’activité commerciale est très prisée et connait davantage de progression.